Main Menu

A la découverte de l’est de l’ile de la Réunion

Le région de l’est est plus ‘arrosée’ que l’ouest, ça c’est sûr. Contrée de champs de canne à sucre, de la vanille, des letchis, des bichiques (alevins que l’on mange en cari), cette région, comprise entre Sainte-Marie et Sainte Rose offre de belles promenades faciles, au milieu d’une végétation luxuriante.

On y cultive cette merveille qu’est la vanille Bourbon. Unique au monde par sa fragrance, fécondée à la main, patiemment préparée jusqu’à ce que s’exhale son chaleureux parfum. En saison, la douce odeur de la vanille n’est concurrencée que par les puissantes fumées de l’usine de canne à sucre.

Aujourd’hui encore, des temples et chapelles tamouls, en pleine nature, rappellent qu’arrivèrent là, voici un siècle, des dizaines de milliers de travailleurs engagés, auxquels les propriétaires permirent de garder leurs coutumes et leur religion. Le soleil et la pluie on fait de l’Est une région luxuriante. Cette vivacité se lit aussi bien dans les champs de canne que dans les innombrables jardins privés, les immenses forêts, les vallées profondes.

Aussi la Côte au vent est-elle la côte du dépaysement. La mer y cogne , superbe et sauvage, ce qui surprend le visiteur mal averti, qui croyait qu’une île tropicale est obligatoirement une île alanguie avec des plages de sable blanc. Plus haut règne la forêt. Le visiteur découvre sur les nombreux sentiers botaniques toute la flore dense qui caractérise la forêt des bois de couleur.

A la découverte de l’est de l’ile de la Réunion
5 (100%) 1 vote

Speak Your Mind

*